MENU

De Françoise à Alice

text
© Mickael Phelippeau, photo d’Alice tenant sa mère Françoise dans ses bras

Annulé

Mar. 1 sept. 2020 — 20h30
Mer. 2 sept. 2020 — 20h30
Jeu. 3 sept. 2020 — 20h30
Ven. 4 sept. 2020 — 20h30

Salle de spectacle du SEW
Pièce chorégraphique de

Mickaël Phelippeau

Interprétation

Alice Davazoglou & Françoise Davazoglou

Regard dramaturgique

Anne Kersting

Lumière

Abigail Fowler

Son

Laurent Dumoulin

Costumes

Karelle Durand

Production, diffusion, administration

Fabrik Cassiopée –Manon Crochemore, Manon Joly et Isabelle Morel

Production déléguée

bi-p association

Coproduction

L’échangeur, CDCN Hauts de France (FR), Atelier de Paris– CDCN (FR), Espace 1789 – scène conventionnée danse de Saint Ouen (FR), Les Quinconces L’espal – Scène nationale du Mans (FR), Scène nationale d’Aubusson (FR), Centre National pour la création adaptée (FR), La Filature – scène nationale de Mulhouse (FR) avec le soutien de La Pratique, atelier de fabrique artistique – Vatan (FR)

La bi-p est soutenue par la DRAC Centre-Val de Loire – Ministère de Culture, au titre du conventionnement, par la Région Centre-Val de Loire et par l’Institut français pour ses projets à l’étranger.

Premier artiste accueilli en résidence de création par le Centre National, le chorégraphe Mickael Phelippeau réunit sur scène deux interprètes, deux femmes, mère et fille, l’une valide l’autre porteuse de trisomie 21. Ce duo chorégraphique aborde la complexité et la constellation des liens qu’elles peuvent entretenir, des divergences qui créent leur complémentarité, tant humainement que dans leur relation à la danse.

La chercheuse, Marie Astier, a été associée à ce processus de création et a participé à deux journées de répétitions. Lors des représentations de la pièce en mars à Morlaix, le Centre National invitera Françoise et Alice Davazoglou à présenter l’association ART21* qu’elles ont créée et proposera une rencontre à destination du public et de chercheurs autour du travail de thèse de Françoise Davazoglou sous la direction d’Isabelle Ginot.
* ART21 vise à favoriser la pratique de danse amateure par un public mixte au regard de la situation du handicap mental

Je veux le faire pour que les gens sachent qui on est. »

Alice Davazoglou

TOUTE LA PROGRAMMATION