MENU

Le CNCA

© Pascal Léopold

Un Centre national dans un lieu
en partage, le SEcW

Le SEcW est un nouvel équipement culturel dans l’ancienne Manufacture des Tabacs de Morlaix. Aux côtés du cinéma La Salamandre et de l’association Wart Music, le Centre National a imaginé ce lieu culturel, lieu de vie, de création, de diffusion, de transmission et d’évènements.

Les architectes Loïc Julienne, Alice Périot et Giulia Tellier (Construire / Paris) et Amélie Loisel (Laab / Lannion) ont su dans son projet concrétiser cette alliance d’activités en concevant un équipement unique qui propose une multiplicité d’usages.

Ce projet culturel à Morlaix ne ressemble à aucun projet connu. Cette association entre trois entités capables de s’unir pour penser ensemble un nouveau lieu de vie mêlant cinéma, théâtre, danse et musique est unique. Elle ouvre de nouvelles pistes dans la façon d’envisager les équipements culturels de demain. Mixtes, ouverts, généreux, proposant des espaces variables dans leurs usages, parfois évolutifs, ce lieu peut devenir l’un des principaux moteurs de la Manufacture et l’un des coeurs battants de la ville et du territoire. »


LOÏC JULIENNE
CONSTRUIRE / ARCHITECTE

La conception flexible de cet équipement permet de répondre aux besoins des usagers et à la mixité des fonctions.

Il est le lieu propice aux décloisonnements des disciplines et des réseaux en lien direct avec les autres disciplines qui sont présentes sur le site : cinéma, musiques, sciences, arts plastiques…

Les espaces

Ce nouvel équipement culturel comprend un foyer pour l’accueil des différents publics (vestiaire, bar, billetterie, librairie), une salle de spectacle équipée pour le théâtre, la danse et la musique (220 places assises, 800 places debout), deux salles de répétitions, dont la plus grande peut à l’occasion recevoir du public (230 places), une salle de travail pour l’atelier Catalyse, trois salles de cinéma (50, 100 et 150 places), un bar-restaurant et des bureaux. Le projet repose sur trois principes fondamentaux : séparation des entrées publiques et techniques ; implantation de la salle de spectacle au rez-de-chaussée, de plain-pied avec les espaces techniques et avec les sorties extérieures ; mise en œuvre de l’ensemble du programme à l’intérieur des bâtiments existants.